Warning: Parameter 1 to polyglot_filter_array() expected to be a reference, value given in /www/htdocs/w007998b/www/alex-blog/wp-includes/plugin.php on line 166
Mon Tour Du Monde » 2010 » January

Mon Tour Du Monde

279 jours sur la route…

Córdoba

C√≥rdoba est la capitale du FernetPapa, tu n’aurai jamais pu croire une chose pareille! – pour la simple et bonne raison que c’est la ville qui en boit le plus au monde! Cette boisson est bien plus qu’une simple boisson alcoolis√©e aux herbes. C’est ” THE BOISSON” – el trago – combin√© avec du coca, le symbole du partage entre amis, bref c’est un mythe ici. J’ai eu la chance de pouvoir en go√Ľter lors du Festival √† Cosqu√≠n, et de partager cette petite boisson am√®re et sympathique – m√™me avec du coca cola! – avec Eze, Flor et les autres.

C√≥rdoba, avec ses 1 200 000 habitants, est la seconde ville d’Argentine. Mais √ßa ne lui emp√™che pas, malgr√© cela, d’avoir de s√©rieux probl√®mes techniques! Lors de mon s√©jour, j’ai assist√© √† plusieurs coupures d’√©lectricit√© volontaires de la part de la ville, m√™me dans les magasins, 2 fois par jour – et chez Eze, coupure de 14 √† 17 heures puis de 20 √† 22 heures! – afin d’essayer d’am√©liorer les probl√®mes d’√©lectricit√© justement! – Tanguy, qu’est ce que tu penses de √ßa hein! :) – Il vaut mieux pr√©voir de sortir ou de revenir √† son appartement aux bonnes heures quand on habite au onzi√®me √©tage comme Eze! Enfin √ßa c’est rien en comparaison du fait de rester sans air conditionn√©-quand la temp√©rature d√©passe les 30¬į…¬† Il semblerait que les magasins soit a court de g√©n√©rateurs apr√®s plu de deux semaines de ce traitement!


ZAMBA PARA OLVIDAR

2010-01-30-ARGENTINA-ZAMBA

Ezequiel n’est pas seulement un super h√īte: il vous fait vraiment vous sentir comme √† la maison, vous donne des conseils – et m√™me des conseils pour¬†le shopping et ouais! ;) – mais c’est aussi un artiste. Pendant son temps libre, il joue de la guitare et il chante! Heureusement pour eux ils avaient d√©j√† un autre coach surfeur √† accueillir pour le week-end sinon ils √©taient bon pour m’h√©berger encore pour un bon bout de temps! :)

Il m’a chant√© cette chanson apr√®s que nous ayons eu une longue discussion √† propos de nos exp√©riences pass√©es…

“Zamba para Olvidar”¬† – Samba pour oublier – pour la version originale, vous pouvez jeter un coup d’Ňďil sur le blog en espagnol

Je ne sais pas pourquoi tu es revenu,
alors que je commen√ßais √† t’oublier.
Je ne sais pas si tu sais à présent,
que j’ai tant pleur√© quand tu es parti.
Je ne sais pas pourquoi tu es revenu,
ton souvenir me fait du mal.

Cet apr√®s-midi s’est rempli de tristesse,
et je préfère me taire.
Pourquoi parler
de ce qui n’existe plus?
Je ne sais pas pourquoi tu es revenu,
Ne vois-tu pas qu’il n’y a plus rien √† dire?

ça me fait de la peine de penser,
qu’√† pr√©sent il ne reste rien de notre amour.
Juste une pauvre chanson,
Au creux de ma guitare.
Et tu m’a manqu√© si longtemps,
Oh ma “Zamba para Olvidar”

Ma samba vit en moi,
Elle parle de ma solitude.
Je ne sais pas si tu sais √† pr√©sent…
Ma vie est partie avec toi.
Me souvenir est si douloureux.

Mes mains sont déjà poussières
D’avoir rejet√© la douleur si fort.
Et maintenant que le soleil me manque,
Je me demande ce que tu es venu chercher.
Pleure mon amour, pleure,
Et oublie moi pour toujours.

ça me fait de la peine de penser,
qu’√† pr√©sent il ne reste rien de notre amour.
Juste une pauvre chanson,
Au creux de ma guitare.
Et tu m’a manqu√© si longtemps,
Oh ma “Zamba para Olvidar”


Córdoba РFestival de Cosquín

2010-01-30-ARGENTINA-CORDOBA

Quand¬†je suis¬†arriv√© √† C√≥rdoba √† 6 heurs du matin, les gens √©taient d√©j√† voir en tee-shirts…¬† Des gens m’ont dit que la chaleur serait plus supportable qu’√† Buenos Aires car ce serait plus sec. Ouais…¬† moi je trouve pas √ßa plus supportable! Il faisait si chaud et j’√©tais tellement crev√©e apr√®s mes 10 heure de bus que j’ai pass√© quasiment toute ma journ√©e chez mon h√īte de coach surfing, Ezequiel. Papotage et repos, puis petit tour sympa de la ville en compagnie de sa petite amie Florencia revenue du boulot √† la nuit tomb√©e. Nous avons donc d√ģn√© de fa√ßon bien sympathique au restaurant La nieta ‘e la Pancha.

Le lendemain soir, ils m’ont emmen√© √† Cosqu√≠n au Festival Nacional del Folklore. Vraiment g√©nial! On a rencontr√© 3 autres amis - dont 2 fran√ßais :) – et on a pass√© la nuit sur place, fl√Ęnant dans les rues et admirant les danses folkloriques. C’√©tait dingue de voir les gens du public se m√™ler aux danseurs¬† apr√®s la repr√©sentation officielle pour danser tous ensemble! On a fini √† Los Copla pe√Īa √† √©couter des groupes folkloriques et regarder les gens danser toute la nuit! Et oui j’ai enfin trouv√© la fameuse fibre latine de la fiesta! On m’en avait tant rebattu les oreilles en Europe! S’amuser, faire la f√™te, profiter, passer du bon temps en √©coutant de la musique toute la nuit… On est revenu √† Cordoba √† 5 heures du matin. Et on est parti faire dodo apr√®s un petit-d√©jeuner de¬†media luna – petit croissant – vers 7 heures du matin! Quelle nuit fantastique! C’est super de voir des gens sourire et s’amuser dans une atmosph√®re aussi festive! J’ai ador√©! Merci beaucoup pour tout Eze et Flor !

festival 1

festival 2

2010-01-30-ARGENTINA-COSQUIN


Mar del Plata

2010-01-26-ARGENTINA-mardelplata

Mar del Plata… Le Touquet puissance 100! Mardelcomme on dit par ici - fond√© en 1874 pourrait √™tre un gigantesque¬† Le Touquet ou La Grande Motte¬† en France, rempli de grattes-ciel avec au beau milieu des jolies petites maisons! Pour les plages, c’est le coin le plus populaire d’Argentine, √† 400 km au sud de Buenos Aires. En √©t√© – donc maintenant – la plage se remplit, remplit, tellement que √ßa en devient comique de voir tous ces gens coll√©s √©paules contre √©paules! En visitant le casino, j’ai fait un retour √† Las Vegas! C’est immense et inond√© de monde! La nuit ici, c’est incroyable – mais apparemment en Argentine, c’est monnaie courante, on vit la nuit! - m√™me √† 1 heure du matin, on peut √† peine march√© dans les rues tellement il y a de monde sur les trottoirs, faisant leurs shopping ou buvant un verre, mangeant ou faisant la f√™te! Le port offre une belle vue sur les bateaux et les colonies de lions de mer. Et en plus quand j’√©tais l√†, il y avait la Fiesta Nacional de los Pescados :) C’√©tait vraiment dommage que je sois seule √† ce moment-l√† parce que du coup j’ai pas pu go√Ľter tout ce qu’il y avait √† la carte… :( Je suis rest√©e dans un joli h√ītel avec un personnel super sympa, accueillant et qui cherche toujours √† vous aider – merci Pablo pour la bonne adresse! - √† 6 p√Ęt√©s de maison de la plage et du centre ville : Hostel Namaste: www.hostelnamaste.com.ar et √† 7 de la maison d’Alejandra.

Je ne me serais jamais rendue √†¬† Mar del Plata si je n’avais pas eu de contact… Mais √ßa valait vraiment le coup de rencontrer Alejandra et ses fils :)merci Sabine! ;)j’ai vraiment pass√© un bon moment √† discuter avec elle! Elle m’a fait faire le¬† tour de la ville, en me montrant les endroits int√©ressants, dont un march√© tr√®s sympa et pas cher, le Mercado de Artesanias, j’ai pu go√Ľter les g√Ęteaux argentins traditionnels : AlfajorUn grand grand merci Alejandra! J’ai vraiment pass√© du bon temps, d’autant plus que d’habitude, je ne suis pas vraiment fan des plages en √©t√© – mais si mais si… En plus ici les temp√©ratures sont plus supportables! - Maintenant je comprends encore mieux les gens qui vivent pr√®s de la mer et qui ne peuvent pas vivre sans la mer… :)


La banlieue de Buenos Aires : Boulogne-sur-Mer

2010-01-22-argentina-buenos-aires-boulogne-sur-mer

Et bien, je savais d√©j√† que je ne voulais pas vivre dans la banlieue parisienne, et bien en fait, je sais √† pr√©sent que je me refuse √† vivre tant n’importe quelle banlieue que ce soit! Tout dans ta vie doit √™tre planifi√©, le train, le m√©tro ou le¬†bus, et en plus la plupart du temps tu es comprim√©e et coinc√©e- et ici avec la chaleur c’est encore plus insupportable! – entre les gens, tomber sur des chauffeurs qui veulent toujours conduire plus vite que n√©cessaire, et puis comme partout dans le monde, tout le monde fait la gueul et semble triste √† mourir!… C’est vrai qu’en m√™me temps je suis plus habitu√©e √† vivre dans des petites villes √† taille humaine o√Ļ il m’est possible de me d√©placer avec ma propre voiture! De toute fa√ßon, je suis pr√™te √† payer plus et √©viter la banlieue… Ok, il faut mieux que je commence √† gagner un peu d’argent pour √ßa avant, et c’est pas le chemin que j’ai choisi d’emprunter pour l’instant… :)

Pablo m’a montr√© les trucs int√©ressants du coin- oui en effet y’a des coins sympas comme le quartier de¬†Belgrano, tout pr√®s de Palermo :) ¬†Tigre, le long du Rio ou on peut faire une ballade en bateau ou piquer une petite t√™te au choix! C’est l’endoit o√Ļ les gens se rendent le weekend d’habitude. Mais c’est un peu excentr√© par rapport √† Buenos Aires et c’est un peu cher!. Pablo a essay√©de me convaincre que la vie en banlieue c’est cool…¬†Peut-√™tre que oui, quand on y est habitu√©… Mais pas pour moi en tout cas… Quand m√™me on a pass√© du bon temps en se gavant de hamburger (!) et une glace √† tomber par terre :)

En revenant-en voiture… – chez lui, on a fait un crochet par… Boulogne-sur-Mer!!! Boulogne-sur-Mer, c’est pas vraiment le quartier de banlieue le plus sympa, et sans la mer en plus, mais avec 30¬įC en plein¬† mois de janvier… :)

A pr√©sent cap sur Mar del Plata – apparemment le Le Touquet du coin… J’esp√®re avoir un peu plus d’air √† respirer pr√®s de la mer!


Buenos Aires

2010-01-20-argentina-buenos aires

Buenos Aires est une de mes villes pr√©f√©res d’Am√©rique du Sud- ok, peut-√™tre apr√®s Cusco :) – je sais qu’une telle comparaison ne devrait pas avoir lieu - mais √ßa peut vous donner une id√©e de plus pour compl√©ter l’impression que donnent les photos - comme je l’ai d√©j√† dit,¬† cette ville me rappelle Paris. Elle a aussi un petit air de Berlin dans le coin de Palermo… Tout cela avec l’ambiance latine en plus et la chaleur !!!

A l’h√ītel, j’ai retrouv√© Nicholas – que j’avais rencontr√© √† La Paz un mois auparavant - qui m’a gentiment fait visiter la ville, qu’il connaissait d√©j√†, avant de repartir de son c√īt√© pour l’Australie. C’√©tait sympa d’avoir un guide priv√©, bon on a pas parl√© beaucoup espagnol – quoique ! – mais c’√©tait sympa et dr√īle! :)

Samedi, on est all√© √† la Casa Rosada, le palais pr√©sidentiel “rose” avec¬†le fameux balcon d’o√Ļ Evita avait l’hahitude d’appara√ģtre dans les ann√©es 40. Pendant la visite guid√©e - tout en espagnol celle-l√†! – on a rencontr√© Joan, une autre australienne, avec qui on a test√© un autre ¬†parrilla pour¬†d√©jeuner.¬†Jeudi, ¬†je suis retourn√©e¬†√† la ¬†Plaza de Mayo pour essayer de voir la marche des m√®res et des grands-m√®res qui r√©clament des nouvelles de leurs enfants et petits-enfants disparus lors de la dictature, mais je n’ai rien vu.¬† Dimanche, nous sommes rest√©s √† San Telmoun endroit tr√®s sympa pour s√©journer, tout pr√®s du centre - et avons visit√© la Plaza Dorrego et les rues environnantes pav√©es et ses fa√ßades antiques. On a vu deux paseadores de perros - les gens qui prom√®nent les chiens, Catherine t’aurais aim√© ! - pendant qu’on prenait un sympathique repas. Le quartier de ¬†Palermo fut mon coin pr√©f√©r√© ! Peut-√™tre parce que l√†-bas, il y a plein de parcs tout verts… – on a pas pu les visiter √† cause de l’orage des jours pr√©c√©dents… :( Palermo Viejo, divis√© en 2 quartiers : Palermo Soho¬†et Palermo Hollywood, lieu¬†branch√© avec des boutiques¬†design et des restaurants. Pas √©tonnants qu’autant d’expatri√©s aient plant√© leurs amarres ici ! Le quartier color√© de Caminito dans le coin de La Boca m’a rappel√© la butte de Montmartre, grouillant de monde¬†- lieu autement touristique! - avec des peintres, des spectacles de tango tout autour de la place… C’√©tait joli de voir tous ces b√Ętiments color√©s! Le m√™me jour – journ√©e un peu plus fra√ģche! – on s’est rendu au Cementerio de la Recoleta. C’est fascinant de visiter cette sorte de petite ville avec ces grandes statues,¬†ces fa√ßades de marbre et ses cercueils, qui ne sont pas ent√©rr√©s quatre pieds sous terre mais sont dispos√©s dans ces petits monuments, derni√®res demeures ! On a suivi la foule et on est tomb√© sur la tombe d’Evita.¬†Apr√®s cette visite, on est all√© faire une sieste¬†sur la pelouse en face de Iglesia de Nuestra Se√Īora de Pilar. On a regard√© passer les gens et les moineaux avant de retourner √† notre petit h√ītel¬† America del Sur – www-americahostel.com.ar – √† San Telmo.¬†J’aurai voulu faire un tour en v√©lo dans certains quartiers mais en raison de la chaleur √©touffante, j’ai rapidement laiss√© tomber!¬†Apr√®s le d√©part de¬†Nicholas,¬†je suis retourn√© au centre ville pour arpenter la Florida Street – une des¬†rues les plus commercante, pleine de magasins - en faisant une petite pause sur la San Martin Plaza o√Ļ les gens font bronzette- normal vu la chaleur- avant de rencontrer Pablo, un gars de Coachsurfing, et de me rendre dans la banlieu de Buenos Aires. Buenos Aires est une ville o√Ļ je pourrais vivre je crois… Cependant, la chaleur me tue – du coup j’appr√©hende un peu l’Austarlie et sa temp√©rature… - donc je pense que je devrais trouver un autre endroit pour m’installer ! :)


Voyage Puerto Iguaz√ļ – Buenos Aires

2010-01-15-argentina-BUENOS-AIRES

Waou, trop bien ces 20 heures de bus!!! M√™me si c’√©tait sur une route goudronn√©e des plus ennuyeuses et toute droite, o√Ļ je pouvais voir des vaches et des chevaux tout le long du voyage… Le seul truc qui manquait c’√©tait une douche! ;) ¬†Apr√®s cette journ√©e caniculaire dans le Parque Nacional Iguaz√ļ¬†en Argentine, j’ai pris un bus de nuit vers Buenos Aires et quel bus!- Ariane¬†et Gr√©goire,¬†vous vous souvenez de notre voyage d’Arequipa¬†√† Puno, et bien c’√©tait le m√™me genre de bus 4 √©toiles! :)Avec d√ģner – ok √† 1 heure du matin, le temps de r√©cuperer tous les passagers, mais bon toujours mieux que rien ! :) - longue nuit pass√©e √† dormir avec un oreiller et une couverture, presque l’impression d’√™tre dans son lit, puis le petit-d√©je√Ľner¬†- Carmen, si je me souviens bien, tu m’avais parl√© de ce grand luxe ;)et l’arriv√©e √† Buenos Aires vers 1 heure de l’apr√®s-midi. L√† j’ai pris un sympathique taxi qui m’a gentilment montr√© les principaux monuments aur nous avons crois√© jusque¬†l’h√ītel Ostinatto - http://www.ostinatto.com/index.html -¬†dans le quartier San Telmo, pour une fois j’avais r√©serv√©- car m√™me si la nuit de bus donnait l’impression d’√™tre dans son lit, c’√©tait quand m√™me ma troisi√®me nuit en bus en quatre jours… :)

Donc j’avais r√©serv√© l’h√ītel… Apparemment ma r√©servation n’avait pas √©t√© prise en compte! Et quand je suis arriv√©e, tout en r√™vant √† une bonne douche, ben y’avait ni √©lectricit√© ni eau… :( G√©nial! Du coup je suis all√©e faire un petit tour et j’ai dejeun√© dans une parrilla

En fait, au premier coup d’oeil, Buenos Aires me rappelle beaucoup Paris… Paris un jour de canicule mais en plein mois de Janvier :) - et oui Mathilde, toujours en manches courtes… Desol√©e !¬† ;) - avec ses grandes avenues, ses arbres, ses places,¬†son atmosph√®re cosmopolite… Les rues sont propres, compar√©es √† celles auxqelles j’√©tais habitu√©es ces derniers temps… Bref une capitale… L’autre chose que j’ai tout de suite remarqu√© ce sont les voitures fran√ßaises et italiennes comme les Peugeot, Renaud¬†et Fiat que je ne me reppelle pas avoir vu de ce c√īt√© du monde… Il y a m√™me des¬†magasins Carrefour! Retour √† la civilisation que je connais… :) N√©anmoins, c’est assez d√©routant apr√®s l’exp√©rience bolivienne!


Parque Nacional Iguaz√ļ

2010-01-15-brazil-iguazu

Au total, il y a 275¬†chutes d’eau¬†sur une surface de¬† plus de 3km¬†de long¬†et de ¬†80m de haut, ce qui les rend plus larges que les chutes¬†Victoria, plus hautes que celles du Niagara et vraiment¬† impressionnante autant d’un point du vue visuel que sonore! :) ¬† C’est impossible de dire quel est le c√īt√© qui m√©rite le plus d√©loges :¬†le Parque Nacional do Igua√ßu au Br√©sil offre une vue plus panoramique de la totalit√© des 275 chutes, alors que le Parque Nacional Iguaz√ļ en Argentine permet un face √† face et une experience personnelle unique¬†- comme le dit le Lonely Planet¬†:)¬†Pour moi, les deux c√īt√©s valent le coup.

La visite¬†br√©silienne est plus rapide¬†- √† peu pr√®s 2 heures – tr√®s bien organis√©e, avec des guides vous parlant en 4 langues – j’ai pu pratiquer un peu mon allemand :) - vous expliquant comment tout cela marche et vous sortez plus qu’humide de cette exp√©rience :) ¬†Je pense que c’est √©galement le seul c√īt√© o√Ļ l’on peut faire un tour d’h√©licopt√®re et il y a aussi moins de foule que de l’autre c√īt√©!!!

Du c√īt√© argentin - c’est plus cher! Le prix pour les locaux est multipli√© par trois pour les toursites! – on peut passer la journ√©e √† marcher sur les chemins, prendre un petit train, explorer l’√ģle de San Martin – du moins quand elle est ouverte au public! -¬†ou bien, comme au Br√©sil, faire un tour de bateau pour approcher les chutes de pr√®s. J’ai en fait vu plus d’animaux de ce c√īt√© qu’au Br√©sil,¬†except√© pour les magnifiques et chaleureux papillons qui se posent sur vous d’un c√īt√© comme de l’autre des¬†deux rives :) J’ai vu des singes- qui adorent poser pour les photos:) – des colibri – Seb tu aurais √©t√© heureux ! – des araign√©es et d’autres oiseaux, je suis certaine que Catherine pourra me dire les noms en apart√©:)

Du c√īt√© argentin, je suis tomb√©e nez √† nez avec¬†Holly, une des australiennes avec qui on a fait le trek de l’Inca! Et en revenant √† Puerto Iguaz√ļ, j’ai rencontr√© Adam – un des gars avec qui on avait fait la soir√©e de partage de No√ęl √†¬†Sucre – je savais qu’il ne se trouvait pas trop loin car je lui avais fait signe sur Facebook la veille – et oui et oui! – C’est dr√īle comme le monde des globetrotteurs est petit… :)

2010-01-15-argentina-iguazu


En route vers le Paraguay

2010-01-15-fontière bolivienne paraguay

Le Paraguay… Finalement, je n’ai fait que le traverser avant de stopper √† Ciudad Del Este pour visiter le Parque Nacional Iguaz√ļ - d’abord du c√īt√© br√©silien¬†et le jour d’apr√®s, du c√īt√© argentin - apr√®s avoir lu dans le¬†guide Lonely Planet : “Le Paraguay est un pays fascinant pour ses contrastes. C’est √† la fois rustique et sophistiqu√©, extr√™memnt pauvre et aussi d’une opulence obsc√®ne.” J’ai pr√©f√©r√© √©viter le genre de choc culturel que j’avais auparavant exp√©riment√© en Bolivie – m√™me si maintenant je sais √† quoi m’en tenir, une fois m’a amplement suffit…

Apr√®s plus de 20 heures de route avec vue sur un paysage¬†tr√®s plat, sans route goudron√©e, avec un mini break √† Asunci√≥n, j’en avais ras le bol du bus – m√™me si on a eu un petit d√©je√Ľner et un d√©je√Ľner, bonne surprise! – Et en plus j’avais vraiment envie d’une grande toilette compl√®te… Donc je suis arriv√©e √† 5 heures du matin √† la station de bus et¬†apr√®s avoir dit au revoir √† Danny – un p√©ruvien qui travaille au Br√©sil, sur la route depuis 4 jours pour retourner au Br√©sil! – j’ai imm√©diatement cherch√© l’h√ītel le plus proche -¬† forc√©ment celui que j’avais en t√™te √©tait complet… - j’en ai donc trouv√© un autre et apr√®s une petite sieste, j’ai amen√© mes affaires √† la laverie avant de me rendre √† ¬†Iguaz√ļ Cataratas au Br√©sil- et j’ai pu passer la fronti√®re sans aucun contr√īle! (le conducteur de bus m’a dit que ce n’√©tait pas n√©cessaire)¬†J’ai eu assez de contr√īle sur la route au¬†Paraguay! Que c’est b√™te de nous arr√™ter √† tout bout de champ pour rien…

En revenant chercher mon linge, j’ai tap√© la discut avec Bethina, une femme charmante! C’√©tait sympa de lui faire un signe pour lui dire au revoir le lendemain quand je l’ai crois√© en prenant le bus pour l’Argentine. Ciudad Del Este est au beau milieu des 3 fronti√®res du Br√©sil, Paraguay¬†et Argentineun peu comme Aix-la-chapelle qui est entre la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne :) je connais cette sensation… :) – sauf que ici il faut faire tamponner son passeport d√®s qu’on traverse la fronti√®re -¬†en fait¬†pour une journ√©e au Br√©sil¬†√† Iguaz√ļ,¬†√ßa va encore¬†- cependant, j’ai esquiv√© le tampon de retour vers le Paraguay en partant ce matin… – ben j’ai pas compris o√Ļ il fallait que j’aille pour faire tamponner mon paseport! – Heureusement pour moi, je n’ai eu aucun probl√®me pour me rendre en Argentine… Enfin jusque-l√†!lang_fr]


Bolivie: sentiments partages…

2010-01-15-bolivia-bilan

¬†Au final , j’ai pass√© plus d’un mois en Bolivie, et j’ai encore du mal √† savoir si j’aime ce pays ou non. Mes sentiments sont partag√©s…

D’un c√īt√© :¬†l’√©norme gouffre entre l’extr√™me pauvret√© et les gens¬†ais√©s, ce qui m’a litt√©ralement mises KO quand je m’en suis rendue compte - quand m√™me 2 semaines apr√®s mon arriv√©e! Je dois dire √©galement, qu’en g√©n√©ral, les gens ne sont pas tr√®s chaleureux… et je suis contente de voir que je ne suis pas la seule a penser cela ! Certains voyageurs que j’ai crois√© ont la m√™me opinion que moi. Il y a m√™me des fois, o√Ļ les gens sont carr√®ment¬†d√©sagr√©ablessp√©cialement quand on ach√®te un billet de bus!

D’un autre c√īt√© :¬†¬†les paysages sont vraiment stup√©fiants!!! -¬†et je ne dit pas seulement cela pour Uyuni Salar! Ok, je n’ai pas visit√© le pays en entier, et j’ai √©vit√© la r√©gion tropicale – trop chaud pour moi! - je suis rest√© la plupart du temps sur l’Altiplanocomme la plupart des voyageurs le font aparement - mais √ßa valait le coup!¬†J’ai appr√©ci√© chaque¬†√©tape du voyage… Paradoxalement,¬†j’ai rencontr√© des locaux vraiment charmants :

  • √† Cochabamba – toutes les personnes de Bueno Samaritano
  • Victor Hugosi, si! – mon voisin de bus pour le trajet¬†Cochabamba-Sucre
  • Adrian – mon compagnon de route de Sucre¬†√† Potos√≠
  • La super √©quipe de l’h√ītel √† Sucre (Hostelling International Sucre), √† Potos√≠ et √† Uyuni (Hotel Avenida)
  • √† Tarija – Luis et ses amis- avec qui j’ai d√©couvert les¬†coutumes locales comme regarder quelqu’un dans les yeux, boire un coup et passer √† son voisin ; c’est tr√®s mal poli de refuser! Oui je l’ai fait, et m√™me avec de l’alcool! :)et puis un fr√®re et une soeur de l’h√ītel o√Ļ j’ai d√©couvert que les deux filles de la dame – habitant Cochabamba – dansaient dans le spectacle Revolution¬†que j’avais¬†vu¬†:)
  • √† Villa Montes -¬†la¬†dame du terminal de bus, Gariel et son fr√®re √† la poste et aussi Eduardo, ma premi√®re rencontre Paraguaynne ;)

Ce que je regretterai le plus, c’est d’avoir loup√© la Isla del Sol…¬†Une autre bonne raison – la premi√®re c’est Uyuni Salar au cas o√Ļ vous auriez oubli√©! ;)de revenir… :)